Actualités

Filter by categories:

Les avancées du projet P&D à Wittenbach (MT5)

Notre partenaire de recherche, professeur Jürg Rohrer de la Haute école spécialisée de Zurich (ZHAW) poursuit le projet P&D dans le Moyen-pays suisse (MT5).

Retrouvez l'article complet dans le St. Galler Tagblatt -> article complet ici [en allemand]

Et écoutez l'émission de la radio SRF -> diffusée ici [en allemand]

Notre deuxième Newsletter est publiée !

Bienvenue sur la première newsletter trimestrielle de SWEET-EDGE, accessible ici. Nous nous faisons un plaisir de vous tenir au courant de nos dernières nouvelles, événements, invités et de partager des articles et des idées avec vous. Toutes nos Newsletter sont désormais disponibles en trois langues : anglais, allemand et français. Veuillez choisir votre langue de préférence ici.

-> Lire la Newsletter

Dernières nouvelles sur la communication

Suivez-nous sur les réseaux sociaux -> Twitter et Linkedin

Projet agrivoltaïque pour la culture de la mâche

Notre partenaire de recherche Jürg Rohrer de ZHAW a lancé un projet utilisant des plantes agro-pv pour cultiver un type spécifique de salade : la mâche.

L'agro-photovoltaïque, ou Agri-PV, connaît un développement récent mais très dynamique en Europe. Il découle de l'idée que la sécurité alimentaire et énergétique ne doivent pas être considérées comme des objectifs concurrents, mais que le développement solaire et l'agriculture doivent être intégrés pour des avantages mutuels.

Le premier symposium suisse sur l'agro-photovoltaïque se tiendra le 14 juillet 2022 à Wädenswil.

En Savoir Plus

Bienvenue à nos nouveaux partenaires en économie

Nous sommes fiers d'annoncer l'arrivée de deux nouveaux partenaires EDGE en économie.
Notre premier partenaire est Regina Betz, responsable du Centre pour l'énergie et l'environnement (CEE) à ZHAW, travaillant en collaboration avec Hannes Weigt de l'université de Basel.
Notre deuxième nouvel associé est Philippe Thalmann, professeur d'économie et directeur du laboratoire d'économie environnementale et urbaine
à l'EPFL.

Bienvenue à tous !

Notre première interview YouTube est en ligne !

Pour cette première vidéo, nous avons eu le plaisir d'accueillir Annelen Kahl, Co-fondatrice de SUNWELL. Son travail se concentre sur la production photovoltaïque dans les montagnes enneigées. La vision de SUNWELL est d'établir l'énergie solaire alpine comme une partie importante du paysage des énergies renouvelables. Pour concrétiser la vision de SUNWELL, l'équipe développe une plate-forme logicielle complète, robuste et évolutive qui combine toute la conception, la planification et l'exploitation des fermes solaires alpines en un seul outil. La devise de SUNWELL : "Créer les meilleures conceptions rapidement et au moindre coût". Apprenez-en plus sur Annelen Kahl et SUNWELL grâce à notre vidéo YouTube.

Vidéo accessible ici

Notre première Newsletter est publiée !

Bienvenue sur la première newsletter trimestrielle de SWEET-EDGE, accessible ici. Nous nous faisons un plaisir de vous tenir au courant de nos dernières nouvelles, événements, invités et de partager des articles et des idées avec vous. Bien que cette première newsletter soit en anglais, les prochaines seront disponibles en trois langues : anglais, allemand et français. Veuillez choisir votre langue de préférence ici.

Rencontrez les membres du Conseil Consultatif !

Nous sommes fiers de vous présenter les membres de notre Conseil Consultatif. Le Conseil Consultatif assistera et facilitera les décisions prises par le Consortium. Il est composé de six experts dans le domaine du changement climatique issus de diverses institutions :

Bonne nouvelle pour les alpes suisses

La Conférence Internationale sur la Montagne de septembre 2022 (IMC2022) vise à mieux comprendre les initiatives sur la neutralité climatique dans les montagnes du monde, y compris dans les Alpes suisses, et à aborder la question des transitions énergétiques spécifiques aux montagnes.

« Le changement climatique affecte durement les régions montagneuses. La nécessité de développer des politiques territoriales pour atténuer le changement climatique, y compris à travers les transitions énergétiques, est d'autant plus pertinente que la gouvernance climatique est encore étatique et souffre d'un "déficit de mise en œuvre". Depuis que les Accords de Paris sont pris en compte dans les politiques nationales, leur mise en œuvre au niveau local s'est heurtée à plusieurs obstacles. Dans les zones montagneuses, les processus de transition systématiques ascendants qui reposent sur des modèles de gouvernance innovants, participatifs et territoriaux, peuvent permettre de renforcer l'adhésion et la coopération. Les régions montagneuses doivent choisir leur voie énergétique dans le contexte d'un changement climatique accéléré, des Contributions Déterminées au niveau National pour les émissions, et tenir compte des aspirations de développement des communautés. Cette session vise à mieux comprendre les initiatives en faveur de la neutralité climatique dans diverses régions de montagne à travers le monde, discuter des principaux défis de la mise en œuvre des politiques et aborder les transitions énergétiques spécifiques à la montagne (solaire, éolien, géothermie et hydroélectricité, biomasse, biochar et autres formes de carbone renouvelable)"

Visitez leur site Web pour plus d'informations.

Notre site est en ligne !

Le nouveau site internet de SWEET EDGE est maintenant en ligne, offrant des informations détaillées sur les objectifs du programme EDGE, le contexte et les 11 modules de travail. Découvrez également le concept unique des trois régions, un axe spécifique du projet. Les partenaires de recherche, les partenaires de mise en œuvre, les partenaires de soutien et le conseil consultatif y sont tous répertoriés.

Le site web a été développé en collaboration avec Palmiro Nigro de Digital Art Zurich. Contactez-nous sur sweet-edge@unige.ch pour toutes questions.

Réunion de lancement

Le 26 octobre 2021, le Consortium de SWEET EDGE s'est réuni pour une réunion de lancement en personne et en ligne à l'EPFL à Lausanne. Plus de 40 membres du consortium issus de la recherche, de l'industrie et de l'administration ont discuté des progrès des modules de travail et de la poursuite de la collaboration entre les différentes missions.